Visites : Aujourd'hui 62 - Total 181369

AL Bénévent basket CTC Pays Ouest Creuse

un club majeur en Limousin

 

Une seule victoire pour cette fin de vacances

Fin de vacances compliqué, une seule victoire ce week-end !

COMPTE RENDU DES MATCHS DE LA CTC OUEST CREUSE AL BÉNÉVENT DU 13 AVRIL :

A DOMICILE :

U15M - Feytiat : 67-75

SG1 Bénévent - Limoges CSP 3 : 62-73

SG2 La Souterraine - LBC 2 : 53-82

SF1 - US Tulle : 46-86

 

A L’EXTÉRIEUR : 

SG3 La Souterraine - BC Chambon : 57-59

U18F - Landouge : 64-63

 

SF1 : 

Amorphes !

Privées de Mathilde (suspendue), Léa Pénicaud (raisons familiales) et du coach (raisons professionnelles), il a fallu au coach d'un jour de l'improvisation pour faire face au leader de la poule.

Défense, plaisir en attaque et silence sur le terrain étaient les maitres mots.

Mais pour ça, il faut des jambes qui apparemment étaient absentes en première mi-temps.

Défense à 3 mètres de la joueuse laissant les shoots ouverts, mauvais repli défensif permettant les paniers faciles sur un jeu rapide très bien maîtrisé par l'adversaire et l'affaire est pliée à la mi-temps !

Quand on a pas de jambes, on n'a pas non plus de réussite...et on a pas toute sa lucidité pour garder son sang froid face à un arbitrage qui deviendra un point tatillon sur les faibles joutes verbales.

Avec l'orgueil que l'on connaît aux filles et quelques recadrages à la mi-temps, le deuxième acte sera dans une normalité plus convenable, perdu 28/35, dommage que Mr Hyde ait ressurgit par moment !

Le dernier match à domicile dimanche prochain, face à Uzerche, devant les jeunes joueuses (U12) des sélections de la Creuse et de l'Indre qui ouvriront le bal à 12h00, doit être exemplaire dans l'envie et le comportement !

 

SG1 : 

Ce samedi, les séniors recevaient le CSP pour leur dernier match à domicile. Vainqueurs à l’aller, nous savions que le match allait être dur face à une équipe revancharde.

Le début du match est plutôt bon avec une bonne fluidité en attaque qui permet de prendre de bons tirs. Notre adresse couplée à une bonne défense empêchant les paniers dans la raquette, permet à nos joueurs de prendre la tête à la fin du quart-temps 22-13. Cependant, les limougeauds vont renverser la situation dans la deuxième quart-temps face aux creusois qui se relâchent en défense sans trouver aucune solution offensivement. C’est donc derrière que notre équipe rejoint le vestiaire (35-37).

Le manque de rigueur en attaque continue après la pause, et les hauts-viennois continuent leur festival offensif face à une défense amorphe. L’écart grimpe, et nos bleus débutent donc la dernière période avec 12 points de débours (48-60). Pour les dix dernières minutes, nos joueurs relèvent enfin la tête en défense, mais ça coince toujours de l’autre côté du terrain, et les 14 petits points ne seront pas suffisants pour rattraper le retard. Défaite 62-73.

 

SG2 : 

Pour le dernier match de championnat, notre équipe recevait le Limoges BC. Avec une courte victoire à l’aller, la CTC se devait de réitérer la même performance.

Le match débute bien, mais nos joueurs vont se laisser surprendre en défense et laisser des tirs sous le panier. Les deux équipes font jeu égal, et c’est la nôtre qui mène 16-14. En deuxième période, nos jaunes et bleus se laissent submerger par les tirs adverses et un repli défensif médiocre. Les limougeauds repassent alors devant (33-38), et ne vont jamais perdre cette avance.

Après la pause, nos joueurs n’y arrivent plus du tout en attaque et se heurtent à la défense de zone des adversaires. Quant à ceux-ci, ils arrivent toujours à trouver un tir ouvert face à notre défense 2-3 toujours en retard. Adroits, les hauts-viennois prennent le large : 40-57. En dernière période, nos joueurs n’y croient plus et laissent leurs adversaires filer en contre-attaque et laissent des trous dans la défense. Le passage en défense individuelle n’y changera rien, et c’est donc logiquement que notre équipe s’incline lourdement après une piètre prestation 53-82.

 

U18F : 

Premier match depuis environ 1 mois pour les filles, avec environ une même durée sans entrainement. 10h du matin, c’est tôt, trop tôt, les filles ne sont pas dans le match dès le début, elles ne prennent pas l’opportunité de prendre le large dès le début. Pas de contre-attaque, une défense approximative et des fautes inutiles rendent le match compliqué. 

-4 a la mi-temps. 

Le 3ème quart-temps est différent, les filles courent, jouent la contre-attaque et prennent le large jusqu’à + 7. Malgré cela, elles relâchent car continuer comme ca aurait été trop facile et se laissent remonter en arrêtant de défendre dur. Rajoutant en plus la cheville de Jeanne qui fait des siennes, ainsi que les grands bras qui trainent des filles, avec 3 filles qui finissent à 5 fautes, le 4ème quart-temps s’annonce compliqué. 

Les filles tiennent au score, mais à 5 secondes de la fin et -1 au score, les filles sont dos au mur. Système parfaitement exécuté sur la remise en jeu, panier de la victoire de Livia, permettant a tout le monde de passer une bonne fin de week-end. 

 

U15M :

 

Les U15M terminent tristement à domicile en s’inclinant 75 à 67 contre Feytiat, équipe qui ne s’était déplacée qu’à 6. Comme souvent l’entame est idéale, avec un cinq qui carbure offensivement et réduit les espaces en défense : 19/11. Puis la qualité du jeu part en déliquescence : trop d’approximations dans les passes, trop d’espaces pour les shooteurs adverses et la sanction est immédiate : Feytiat prend l’avantage sur un « buzzer » du milieu de terrain avant la mi-temps : 33/31. Le troisième quart est équilibré et nos jeunes reviennent à égalité mais on sent bien que l’envie, les jambes et la constance prédominent chez l’adversaire : tous les ballons leur retombent dans les mains et ils sont ultra dominants aux rebonds. A ce rythme les locaux craquent devant l’adresse à trois points du 11 et du 6 qui réussissent 9 paniers à trois points sur les 10 de leur équipe. Ils ont en cela bien été aidés par des défenseurs apathiques et conciliants. Trois semaines sans match auront de nouveau fait perdre le fil à un groupe trop inconstant et manquant de « gnac » à quelques individualités près. On peut craindre le pire pour les finales de coupe de la Creuse qui se tiendront dans un mois et demi à Lavaufranche si les joueurs entrent sur le terrain comme ils vont au cinéma : en spectateurs !