Visites : Aujourd'hui 23 - Total 171167

7 équipes jeunes pour la saison 2017/2018
Le club fête ses 70 ans en 2017 !
l'école de Basket acceuille les enfants à partir de 3 ans
les équipes fanions en pré nationale !

Du bon et du rageant

De belles victoires mais aussi des défaites rageantes !

 Compte rendu des matchs de la CTC Ouest Creuse AL Bénévent du 3 février :

Les résultats :

A l’extérieur :

Benjamines-BC St Vaury : 28-55

Minimes filles-BC Chambon Evaux : 81-45

Minimes garçons- Limoges BC : 37-58

Cadets 2-LSA : 62-63

Cadets 1-CSP Limoges : 87-56

Cadettes-US Nantiat : 75-72

Séniors filles2-CO Chatelus Malvaleix : 48-49

Séniors filles 1-Le Lardin : 71-76

A domicile :

Benjamins-ASPTT Limoges : 25-51

Séniors garçons 1-CSP Limoges : 76-78

Séniors garçons 2- CSP Limoges : 72-84

Séniors garçons 3-AEL Guéret : 46-38

Séniors garçons-CSP Limoges Prénationale masculin : 

Les garçons recevaient le CSP ce dimanche matin et tiennent peut-être leur match référence malgré la défaite de 2 points après prolongation.

La victoire était à leur portée, l’ont-ils oubliée après eux pendant ce grand moment de fébrilité sur la zone agressive de leur hôte au 3ème quart temps ?

L’ont-ils laissée derrière eux sur ces quelques paniers faciles ratés tout au long du match ?

Certainement des deux, mais ce qu’il faut retenir surtout, c’est l’envie mise tout au long de la partie, qui a permis de limiter à 76 points une équipe qui en marque 88 en moyenne et qui nous en avait passé 108 au match aller.

Cette envie, cette défense, se retrouve aussi en attaque où l’équipe n’avait jamais marqué 76 points cette année même lors des 5 victoires.

Si l’équipe est capable de jouer ainsi une fois, pourquoi ne le serait elle pas tout le temps. 

Séniors féminines 1, pré nationale : 

Ce week-end les filles étaient en déplacement au Lardin pour un match  qui, malgré une victoire au match aller, s'annoncait difficile.

Le début du match est à l'avantage du Lardin grâce à leur adresse et leur jeu rapide qui prend vite les devants. A la fin du premier quart l'écart est de 10 points.

Changeant de défense, les locales passent en zone. Malgré un contenu satisfaisant pour attaquer cette défense, l'adresse de l'AL Bénévent reste leur ennemi et elles ne parviennent pas à revenir. A la mi-temps le score est de 33 à 18.

Au retour des vestiaires l'écart évoluera peu et même si les Bénéventines réalise un retour à 9 points, le manque de rotation et la fatigue ne permettront pas d'espérer plus. Score 71-51.

Ce match aura été une bonne répétition pour les deux prochaines rencontres importantes pour la fin de saison. 

Prochain match contre le LEC à 20h30 en terre Bénéventine. 

Cadets 2 :

Défaite 63/62 à la LSA.

Nouvelle belle prestation des cadets 2, qui malgré la défaite cette fois, auront montré de nouveau de belles choses. Il est à regretter ces quelques « trous » dans le match : errements défensifs qui permettent à l’adversaire de revenir, mauvais choix en attaque et une réussite fuyante par instant. La fatigue peut expliquer ces erreurs, seulement 6 joueurs « frais » et un 7ème qui avait quelques minutes auparavant avec l’équipe 1.

Il faut retenir de ce match les bonnes choses, l’application des consignes, l’implication de nos jeunes. 

Minimes garçons :

Les U15 se rendaient au LBC pour disputer une rencontre décisive pour la première place de la poule. Sauf miracle, ils termineront au mieux deuxième après leur défaite logique 58 à 37. L’entame est convenable avec comme toujours les habituels fers de lance Laurian et Nohan pour mener la barque en ces périodes de crues … Mais déjà pointe un manque d’agressivité défensive. Les locaux mènent 16 à 12 en déroulant un basket conquérant, athlétique et collectif. Le deuxième quart temps vire au calvaire. Nos jeunes sont dépassés, maladroits et fébriles. Peu habitués à une telle adversité, ils balbutient leur basket et multiplient les pertes de balles. Incapables de faire face, ils sont comme des benjamins jouant contre des cadets et sont menés 31 / 18 à la pause.

Ils vont faire illusion au troisième quart temps avec un Nohan se sacrifiant pour le groupe : seul élément à défendre convenablement et logiquement éliminé pour 5 fautes rapidement. Yohan et Laurian seront les deux autres éléments à faire une faute dans la rencontre, preuve de l’absence totale d’engagement défensif. Le score n’a fait qu’enfler pour s’arrêter à 58/37. On peut parler de naufrage. Le basket est un sport de contact et quand on fait seulement 7 fautes dans une rencontre (dont 5 pour un seul joueur …) on ne peut pas espérer autre chose que recevoir une belle fessée. C’est dans l’adversité que naissent ou meurent les grandes équipes. Après une telle leçon, on a déjà un élément de réponse : beaucoup seront bien meilleurs dans un sport de console mais pas d’homme !

Ils ont un mois pour ruminer leur échec avant de reprendre le chemin du terrain.